Une vie meilleure, de Wolfram Eilenberger

Parution le 12 septembre 2012


Le livre
Vous flânez parfois au lit, prenez vos petits déjeuners en famille, écoutez votre répondeur, allez à des soirées, cherchez un emploi, vous sentez observés, jouez au football, ne comprenez parfois rien à rien, avez des  enfants, prenez le train, attendez impatiemment le père Noël, aimez jouer aux fléchettes, vous demandez parfois qui vous êtes… En d'autres mots : vous vivez. C'est exactement ce dont il est question dans ce livre : de votre vie. Son point de départ est très simple : philosopher rend la vie meilleure. A partir de 25 situations
tirées du quotidien, ce livre démontre la puissance qu'a la philosophie de transformer notre vie : Wittgenstein vous aidera à vous faire de nouveaux amis, Heidegger à toujours atteindre votre cible, Kant vous fera  pressentir les abîmes dans la pauvreté ; vous vous marierez avec Nietzsche, jouerez au billard avec David Hume, ferez du vélo avec Aristote ; Socrate accompagnera la naissance de votre enfant et Derrida vous fera douter de vous même. Ce livre ne délivre aucune morale. Plutôt que de livrer des connaissances à la pelle, il nous invite à nous laisser surprendre par la philosophie. C'est autant un livre pour les débutants - au sens le plus large - que pour tous ceux qui entendent diriger leur vie comme ils l'entendent. Il s’appuie sur des  situations qui ont pu nous arriver à tous et qui recèlent, parfois à notre insu, une vraie question philosophique : - garder le chien d’une amie (et le perdre momentanément), - hésiter à dire la vérité (à un jeune homme à la cravate tâchée alors qu’il s’apprête à passer un entretien d’embauche), - laisser un message sur un  répondeur téléphonique, etc.

L'auteur
Wolfram Eilenberger, né en 1972, est rédacteur en chef du Philosophie Magazine allemand. Il est aussi  chroniqueur au Tagesspiegel et auteur de plusieurs livres philosophiques grand public. Il enseigne à l'université de Toronto. Une vie meilleure, qui a obtenu, le Prix de philosophie Mindelheimer 2011, décerné par un jury de lycéens, lors de sa parution en Allemagne, est son premier livre traduit en français.

135x220
275 pages - 18 euros