Sélection Eté PRIX SNCF DU POLAR 2013 / Roman

Le comité d’experts roman - après avoir lu le meilleur de la production polar français et étranger du début de l’année 2012, publié en France - a retenu 5 titres. Ces derniers seront soumis aux votes des lecteurs et des voyageurs SNCF du 15 juin au 16 septembre minuit. S’en suivront les sélections Automne et Hiver, jusqu’à la grande finale en mai où les romans gagnants de chaque saison, les meilleurs des meilleurs, seront  départagés au terme du décompte des milliers de voix du 1er prix de lecteurs en France, le PRIX SNCF DU POLAR !

Sur www.polar.sncf.com, vous pouvez dès aujourd’hui retrouver toutes les informations sur la sélection Eté, lire les premières pages de chacun des livres, et bien sûr, voter !


La Tristesse du Samouraï, de Victor del Arbol
traduction de Claude Bleton
Espagne
Actes Sud
Trois générations marquées au fer rouge par une femme infidèle. L'incartade a transformé les enfants en  psychopathes, les victimes en bourreaux, le code d’honneur des samouraïs en un effroyable massacre. Et quelqu’un doit laver le péché originel.

 


Le retour de Silas Jones, de Tom Franklin
Traduction de Michel Lederer
États-Unis
Albin Michel
Dans le Mississipi des années 70, tout aurait dû séparer Larry Ott et Silas Jones : la classe sociale et la couleur de peau. Les deux adolescents sont pour tant devenus amis, jusqu'à ce que la disparition d'une jeune fille vienne bouleverser leurs existences.

 
Un voyou argentin, de Ernesto Mallo
Traduction d'Olivier Hamilton
Argentine
Rivages
Dans une Buenos Aires où la démocratie peine à se mettre en place, la guerre es t déclarée entre les services de police qui veulent reprendre à leur compte les trafics que contrôlaient les militaires. Pour l’ancien policier Perro Lascano, une seule idée fixe dans ce chaos : retrouver son grand amour, Eva.



Sur les nerfs, de Larry Fondation
Traduction d'Alexandre Thildges
États-Unis
Fayard noir
Poz et Army imaginent un meurtre qui pourrait rapporter – mais Army en sait trop, Poz va devoir  l'éliminer. Gina élève seule son gosse hyperactif dans une baraque squattée par un gang du quartier. Angela se ronge les ongles en attendant que son mec se fasse descendre, quant aux jeunes filles, certaines devraient apprendre à se méfier... Seul Ahmed Taroudant – qui a l’horrible privilège de découvrir le corps sanguinolent de sa voisine et amie, Laura Vignola, suspendu au-dessus de son balcon – se tient à distance de la population cosmopolite de son 19ème arrondissement de Paris : prisonnier d’une histoire personnelle traumatisante, rêveur, lecteur fou de polars… Et c’est en cela qu’il constitue le coupable idéal de ce crime abominable…



Arab jazz, de Karim Miské
France
Viviane Hamy
Seul Ahmed Taroudant – qui a l’horrible privilège de découvrir le corps sanguinolent de sa voisine et amie, Laura Vignola, suspendu au-dessus de son balcon – se tient à dis tance de la population cosmopolite de son 19ème arrondissement de Paris : prisonnier d’une histoire personnelle traumatisante, rêveur, lecteur fou de polars… Et c’est en cela qu’il constitue le coupable idéal de ce crime abominable…