Guerre de Janne Teller

En librairie le 8 mars 2012

Les Grandes personnes








DANS GUERRE – ET SI ÇA NOUS ARRIVAIT ?, JANNE TELLER SE LANCE DANS UNE RÉFLEXION EXPÉRIMENTALE CONVAINCANTE : PAR L’INTERMÉDIAIRE D’UN SIMPLE RENVERSEMENT DE PERSPECTIVE, ELLE NOUS EXPLIQUE AVEC CLARTÉ ET SOBRIÉTÉ LES ENJEUX ET LES INCIDENCES DU STATUT DE RÉFUGIÉ – LA FUITE, L’EXIL, LA SURVIE DANS UN PAYS ÉTRANGER.

Imagine : c’est la guerre – non pas en Irak ou en Afghanistan, quelque part très loin, mais ici, en Europe, en France, chez nous. L’Union européenne et ses démocraties se sont effondrées et des régimes nationalistes et impérialistes ont vu le jour. Depuis des années, Français, Anglais et Scandinaves se battent. La plupart des villes sont détruites, l’économie est dévastée, et on ne se sent plus en sécurité nulle part. La peur, le froid et la faim règnent sur le continent. 

Ceux qui en ont les moyens fuient vers le Proche-Orient, comme le protagoniste de cette histoire, jeune français de 14 ans. Celui-ci tente avec sa famille de commencer une nouvelle vie dans un camp de réfugiés situé en Égypte. Les conditions de subsistance sur place sont déplorables, démoralisantes. Ses parents n’ayant pas obtenu d’autorisation de séjour, le jeune homme ne peut ni aller à l’école, ni apprendre la langue locale, l’arabe, ni trouver du travail. Il prend très vite conscience de son statut de citoyen de « troisième zone », et fait l’expérience de l’exclusion et de la haine raciale. Il n’a alors plus qu’une envie : rentrer chez lui, dans son pays, à la maison. Mais où est-ce désormais ?

Une contribution importante au débat sur l’émigration. JANNE TELLER est danoise et a travaillé pour les Nations Unies et l’Union européenne sur les problèmes induits par les conflits internationaux. Elle vit aujourd’hui à New York, où elle se consacre à l’écriture. Son premier livre pour ados, Rien, a paru en 2007 chez Panama et est devenu depuis un best-seller dans plusieurs pays d’Europe (150 000 ex. vendus en Allemagne). L’Île d’Odin, son premier roman adulte, a paru chez Actes Sud en 2003.
 
JEAN-FRANÇOIS MARTIN est né en 1967. Après une expérience de graphiste chez Bayard, il se lance dans l’illustration et travaille depuis pour les plus grandes maisons d’édition et la presse.
 






 JANNE TELLER SERA A PARIS DU 12 AU 18 MARS




GUERRE – ET SI ÇA NOUS ARRIVAIT ?
DE JANNE TELLER / ILLUSTRATIONS DE JEAN-FRANCOIS MARTIN
TRADUIT DU DANOIS PAR LAURENCE W. Ø. LARSEN
64 PAGES / 10 CM X 14 CM / 7,90 €